SPORT ADAPTÉ

ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES

CONSULTEZ LES PLANNINGS

NOS PARTENAIRES

Les activités Sport Adaptés

PENDANT LES TRAITEMENTS : le sport permet de diminuer leurs effets secondaires.

  • C’est le meilleur et le seul remède prouvé contre la fatigue.
  • Le maintien d’une masse musculaire limite les effets indésirables des chimiothérapies.
  • Il permet de lutter contre les douleurs articulaires et musculaires générées par certaines Thérapies (hormonothérapie du cancer du sein par exemple).

PENDANT ET APRÈS LES TRAITEMENTS : Le sport améliore la qualité de vie.

  • Il diminue l’anxiété et les troubles du sommeiI
  •  il permet de se réapproprier son corps.
  •  Il permet de rompre son isolement, de sortir de l’hôpital !

APRÈS LES TRAITEMENTS : Le sport contribue à la guérison.

  • Il aide à récupérer plus vite des effets secondaires.
  • Il permet de réduire les séquelles de la chirurgie ou de la radiothérapie (Lymphœdème après curage axillaire par exemple)
  • Et pour certains cancers il diminue de façon importante le risque de rechute prouvant ainsi l’aspect curatif de l’activité physique.

Dr Gwenaëlle MADOUAS, Médecin du sport, BREST
Dr Hélène SIMON, Oncologue, CHRU BREST
Dr Adrian TEMPESCUL, Hématologue, CHRU BREST

APA

L’objectif des activités, encadrées par un professeur de sport spécialisé (Groupe SIEL BLEU), est de permettre aux patients de reprendre confiance en leurs capacités physiques, souvent altérées par l’inactivité et la fatigue liées aux traitements. Il s’agit ensuite de les aider à récupérer ces capacités.
Les exercices proposés sont le cardio-training (sur vélos), la musculation douce, et le stretching.

Les séances sont collectives, et regroupent une dizaine de personnes. Elles se retrouvent ensemble, dans un lieu accueillant, où règne un mélange de concentration et de bonne humeur communicative. Mais, si les activités se déroulent en groupe, chacun est accompagné individuellement par le professeur. Un certificat médical, rédigé par le cancérologue, atteste des mouvements que peut faire ou non le patient, en fonction de son état de santé. C’est pour cela que ces activités sont dites « adaptées » : les capacités de chacun sont prises en compte. 

SUR INSCRIPTION

02 98 47 40 63

De 9h00 à midi et de 13h30 à 18h00

Consulter le planning

Le tai-chi ou QiGong


C’est une gymnastique douce
,le tai-chi (Tai Ji Quan) ou le Qi Gong (se prononce tchi koung)., ces 2 approches sont considérées comme étant de l’« entraînement énergétique », selon les principes de la Médecine traditionnelle chinoise (MTC).

Le Qi Gong se différencie principalement du tai-chi par la place prépondérante qu’il accorde à la maîtrise de « l’énergie vitale ». En effet, le mot Qi, dans Qi Gong, désigne le flux énergétique omniprésent qui anime toute chose, et qui est l’un des concepts fondamentaux de la Médecine traditionnelle chinoise. Gong voulant dire travail ou entraînement, le Qi Gong est une pratique qui consiste à entraîner le Qi, c’est-à-dire le mobiliser, le renforcer, l’accroître, l’épurer, l’équilibrer et le faire circuler harmonieusement dans le corps et l’esprit.

Pour pratiquer le Qi Gong, on utilise :

  • Des mouvements très diversifiés et généralement très lents, ou des enchaînements de mouvements.
  • Des postures immobiles, tenues un certain temps.
  • Des étirements et des ondulations.
  • Des exercices respiratoires, entre autres par la récitation continue de sons sans signification, comme Soo Soo Ma Di Di Di Si ou Wa Na Wat Da Wa Si1.
  • Une grande attention mentale.
  • La visualisation et la méditation.

Source : http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=qi-gong-th-le-qi-gong-qu-est-ce-que-c-est

SUR INSCRIPTION

02 98 47 40 63

De 9h00 à midi et de 13h30 à 18h00

Consulter le planning

Le Yoga

Élaboré en Inde au fil de plusieurs millénaires, le yoga (dans son sens large) est une vaste méthode de développement personnel et une science de la pratique spirituelle. Il comprend plusieurs dimensions, dont les principales sont les suivantes.

  • La dévotion (bhakti yoga)
  • L’action juste (karma yoga)
  • La connaissance (jnana yoga)
  • La santé et la concentration par l’hygiène de vie et les postures (hatha-yoga)

Les outils du hatha-yoga sont les exercices respiratoires (une pratique appelée pranayama) et plus de 1 000 postures (appelées asanas). Ces dernières portent souvent des noms évocateurs – l’arbre, la charrue, l’arc, le cobra, etc. – et leur degré de difficulté est progressif. La célèbre posture du lotus (jambes croisées) qu’adoptent de nombreux méditant provient du yoga.
Les postures exigent des mouvements d’étirement, de flexion et de torsion qui favorisent la flexibilité de la colonne vertébrale, sollicitent les articulations, les nerfs et les muscles, et exercent une action sur tous les organes et les glandes. Le système digestif s’en trouve stimulé, et la circulation sanguine améliorée. De plus, maintenir une posture pendant un certain temps entraîne l’esprit à développer persévérance et concentration, et lui procure les bénéfices de la méditation.
Quant aux techniques respiratoires, elles demandent, par exemple, d’être particulièrement attentif, d’inspirer très lentement ou encore par à-coups, d’alterner de narine, de placer la langue de certaines manières, etc. Selon l’ayurveda (médecine traditionnelle indienne), la vie d’un être humain ne se mesure pas en jours, mais en nombre de respirations… L’objectif ultime des techniques respiratoires est de développer et de contrôler le prana, la « force vitale ».
Le yoga affirme qu’un corps sain est absolument essentiel pour l’évolution mentale et spirituelle. Comme disent les yogis : « La santé, c’est la richesse. La paix mentale, c’est le bonheur. Le yoga montre le chemin. »

SUR INSCRIPTION

02 98 47 40 63

De 9h00 à midi et de 13h30 à 18h00

Consulter le planning

La Relaxation

La relaxation est une pratique exercée dans le cadre des médecines douces, par des praticiens expérimentés, mais elle n’est pas reconnue officiellement en France.

La relaxation est un moyen d’entrer en contact avec un état de détente. Elle constitue une manière de se relier à son intériorité, par le biais d’un travail sur la respiration, sur la prise de conscience et la détente de toutes les parties du corps, ainsi que sur la visualisation. La relaxation, lorsqu’elle est pratiquée régulièrement, apprend à être à l’écoute de son corps, de ses émotions et de son mental. Lorsqu’elle est pratiquée dans les règles de l’art, la relaxation permet de modifier nos schémas négatifs, d’apprendre à gérer nos émotions et de diminuer le stress.

source : passeport santé

SUR INSCRIPTION

02 98 47 40 63

De 9h00 à midi et de 13h30 à 18h00

Consulter le planning

X